Wednesday, March 7, 2012

Jacques Généreux - Les Vraies Lois de l'Economie

Un collaborateur sans vraie malice, connaissant mon penchant pour l’économie, a cru malin de m’offrir un petit ouvrage de vulgarisation sur le sujet. Le coquin. Et me voilà donc avec sur mon bureau un livre de poche écrit par un auteur au nom prédestiné, « Jacques Généreux », et au titre qui pourrait être celui d’une bible de Murray Rothbard : « Les Vraies Lois de l’Economie ».

Illustre inconnu ce Jacques Généreux, au moins au libéral inculte que je suis. La quatrième de couverture s’emballe : « Professeur à Sciences Po., auteur d’une vingtaine d’ouvrages. Ses manuels sont désormais des classiques. » Voilà qui intrigue. Un cadeau qui semble d’intérêt donc.

J’ouvre à la première page, et très vite, je déchante. Le mieux, c’est de citer le Généreux – nous sommes au quart inférieur de la première page :

« En effet, les lois de l’économie dont on nous rebat les oreilles ne semblent être écrites que pour contrarier les lois des hommes, c’est-à-dire les choix politiques qui voudraient contrôler et exploiter les mécanismes économiques au lieu de se soumettre à leurs incontournables prescriptions. Or il s’agit là d’un contresens monumental. Car la théorie économique – même la plus orthodoxe – ne conteste en rien la nécessité de l’Etat, des réglementations et de l’impôt. On peut même lire l’histoire de la pensée économique comme la découverte progressive de toutes les raisons pour lesquelles l’intérêt général exige une régulation politique de l’économie et la soumission du politique à la souveraineté des citoyens. »

Inutile de vous dire que j’en suis resté là.

Mais la curiosité m’a quand même poussé à rechercher qui ce Généreux-avec-les-taxes-volées-aux-autres pouvait bien être. Et là, stupeur. Le sieur a un blog (http://jacquesgenereux.fr/) où il s’affiche auprès de Mélenchon, et qui bien sûr attire les foules socialisantes. Horreur, me voilà avec un véritable brûlot entre les doigts !

Une idée me vient alors : démonter page à page les arguments de cet ignominie. Qu’en pensez-vous ?

2 comments:

Raf Pontes said...
This comment has been removed by the author.
Raf Pontes said...

Très cher je ne sais qui. Je constate que ta proposition, qui date déjà, n'a pas reçu un écho très enthousiaste auprès des libéraux dogmatiques puants qui doivent constituer ton lectorat de base. Dommage, car en tant qu'opposant farouche à tout ce que tu représentes, je serais tout à fait curieux de voir de quelle manière tu "démontes" page à page à page cet ouvrage. Je te dis alors en tout état de cause : fais donc! Ce sera sans doute amusant d'observer avec quel talent tu te ridiculises toi meme. Rien qu'en avouant ne pas connaitre Jacques Généreux, tu démontres déjà que l'éventail de tes références en matière d'économie politique ne se distingue pas par sa diversité et son ouverture d'esprit. J'ai donc grand hate de savoir ce que tu vas bien pouvoir raconter comme inépties à ce sujet.